Formation professionnelle : l’importance du bloc de compétence

compétences

Aujourd’hui, les formations professionnelles ont une grande importance dans la valorisation des compétences d’une personne. Il y a actuellement ce qu’on appelle bloc de compétences, qui peut donner un aperçu beaucoup plus clair de ce dont chaque personne est capable.

Qu’entend-on par bloc de compétence ?

Lorsqu’on parle de formation professionnelle, on parle de compétence, des acquis suite à la formation et autres pratiques effectués dans ce cadre. Pour dire simplement, le bloc de compétences, c’est un ensemble des compétences de la personne après avoir suivie une formation, dépendant de la thématique, ça peut être des savoir-faire ou encore des savoir-être en accompagnement du savoir théorique. Pour un meilleur éclaircissement, un bloc de compétences, ça peut être par exemple suite à une formation en langue : la capacité de tenir une discussion concernant des thèmes simples, la capacité de faire de la traduction, la capacité d’écrire un texte de 500 mots.

Quelle est l’importance du bloc de compétence ?

En bref, le bloc de compétences, c’est la représentation des capacités d’une personne. Pour une personne qui va suivre une formation, c’est important, car il peut connaître au préalable ce qu’il pourra faire après avoir suivie sa formation. Dans ce sens, ça peut aussi être un outil de décision. Non pas seulement pour la personne, mais aussi pour les futurs employeurs, car le bloc de compétences les permettra de voir ce dont la personne est capable de faire. Aussi, ça peut être une garantie auprès de l’employeur, comme une validation des acquis, plutôt que de croire tout simplement que la personne a suivie une formation sans savoir en quoi consistait réellement la formation. Aussi, un bloc de formation peut permettre à la personne de planifier sa carrière en se basant sur ses compétences actuelles ou encore sur les compétences qu’elle doit encore acquérir et ainsi déterminer précisément la formation dont il a besoin. Et cela est aussi valable pour la planification de la gestion de compétence et évolution de son salarié. Cela va donc permettre de mettre en place un plan de formation, voir un plan de carrière.

Comment avoir la certification d’un bloc de compétence ?

Les blocs de compétences sont actuellement encadrés par le décret n° 2018-1172 du 18 décembre 2018 et suivant la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018, les formations certifiantes doivent être muni de fiches descriptives et déposé au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou RNCP pour validation. Suite à cela, la validation des acquis après formation se fera après évaluation sous différentes formes telles que des stages ou des mises en situation. Cela dépendra de chaque thématique et de chaque bloc de compétences. Dans ce sens, il peut y avoir une seule évaluation ou plusieurs, à savoir qu’une formation certifiante peut avoir en moyenne cinq blocs de compétences. Pour trouver les blocs de compétences homologués, on peut directement consulter le site du RNCP ou tout simplement les consulter auprès des organismes de formation ou des plateformes dédiées. Il est aussi intéressant de savoir que certaines formations à bloc de compétences peuvent être financées par l’OPCO ou encore par le CPF pour faciliter à chaque personne d’avoir accès à diverses formations selon leurs besoins. 

A1, A2, B1, B2, C1, C2 : à quel niveau d’espagnol êtes-vous ?
En quoi consiste le niveau de langue en néerlandais ?