Devenir prothésiste ongulaire : les formations à suivre

Devenir prothésiste ongulaire

De nos jours, peu importe leurs âges, presque toutes les femmes aiment chouchouter leur corps que ce soit dans le domaine vestimentaire, cosmétique ou manucure et pédicure. En effet, qu’on se trouve sur un réseau social, qu’on regarde à la télévision ou même quand on se promène en ville, on ne peut s’empêcher de trouver des vidéos ou des panneaux publicitaires liés à ce sujet. Il fut un temps où les make-up et tout son univers faisaient la une du monde entier, tout le monde faisait des tutos ou suivait des formations, d’autres ont même ouvert des salons de beauté. Ces derniers temps, c’est le monde du manucure qui commence à connaître de plus en plus d’ampleur, et c’est là qu’entrent en jeux les prothésistes ongulaires.

Mais qu’est-ce qu’un prothésiste ongulaire ?

Un(e) prothésiste ongulaire est une personne dont le travail consiste à s’occuper des ongles de ses clients dans le but de les embellir. En effet, une personne dont la profession est prothésiste ongulaire est un professionnel de la manucure et de pédicure. Cela englobe, en effet, tout ce qui est en rapport avec les soins des mains, des pieds et des ongles. Et pour mieux faire son travail, le professionnel se doit d’utiliser divers outils comme les vernis, les paillettes, les faux ongles, les lampes UV, les pinceaux et, etc. De nos jours, il existe des centres de formation spécialisés pour ceux qui souhaitent se lancer dans la carrière de prothésiste ongulaire et ouvrir leur propre bar à ongles. Parmi ces centres on y trouve campus-des-ecoles.fr.

En quoi consiste vraiment le travail d’un prothésiste ongulaire ?

Le travail d’un prothésiste ongulaire a pour but de mettre en valeur les mains et les pieds de ses clients, surtout quand il s’agit de leurs ongles. De ce fait, afin de ne pas décevoir leurs clientèles, les prothésistes ongulaires doivent avoir les connaissances nécessaires et maîtriser les diverses techniques sur les poses de prothèse des ongles. Ces connaissances se basent surtout sur l’utilisation des divers outils d’application, qu’il doit surtout les connaître par cœur. De plus, comme c’est un domaine qui fait partie de la mode ainsi que de la beauté, la professionnelle prothésiste ongulaire en question doit connaître toutes les nouveautés, les styles et savoir les mettre en pratique afin de satisfaire pleinement chaque demande de ses clientèles.

Les prestations d’un(e) prothésiste ongulaire dans un institut de beauté

En effet, le domaine de la manucure et de la pédicure ne s’arrête pas simplement sur une pose vernis à ongles, non ! En vérité, le domaine de la manucure et de la pédicure est bien plus complexe. Tout d’abord, le spécialiste en prothésiste ongulaire se lance dans les soins des mains et des pieds en utilisant divers produits. Cela a pour but de rendre les ongles naturels sains pour mieux les travailler par la suite. Ensuite, pour ceux qui souhaitent avoir des faux ongles, le spécialiste peut lui donner le choix entre les faux ongles en capsules, les faux ongles en résines ou les faux ongles en gel. Les faux ongles en capsules sont les plus connus et le plus utilisés par la clientèle ; de plus, il se pose facilement par rapport aux autres types de faux ongles et on peut y trouver de différentes formes pour différentes morphologies d’ongle. Les faux ongles en résine, quant à eux, sont surtout adaptés pour les ongles abîmés ; ils sont modelés et posés à l’aide d’un pinceau. Pour les faux ongles en gel, c’est la méthode la plus complexe et la plus résistante par rapport aux deux autres types de faux ongles ; on le retrouve surtout dans les instituts spécialisés et nécessite l’utilisation d’une lampe UV. Les prothésistes ongulaires s’occupent aussi des décorations que l’on souhaite poser sur les ongles. En effet, ils peuvent réaliser tout type de dessins et motif selon le désir de ses clients. Cela implique aussi la pose d’autocollants, de petits bijoux décoratifs et des paillettes.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir prothésiste ongulaire ?

Que l’on souhaite entrer dans la profession d’un prothésiste ongulaire (pour ouvrir un salon de beauté ou un bar à ongles) ou que l’on souhaite tout simplement avoir des connaissances en la matière, il est conseillé de suivre les formations adaptées. En effet, suivre une formation prothésiste ongulaire permet de maîtriser toutes les notions techniques sur le sujet.

À la fin de la formation, afin de devenir un vrai professionnel prothésiste ongulaire, chaque pratiquant devrait avoir les compétences sur les diverses formations suivantes :

  • La compétence sur la pose de faux ongles en gel et en capsule
  • La compétence pour l’extension des ongles au chablon
  • La compétence pour la pose de vernis à ongles semi-permanent
  • La compétence pour toutes les techniques sur le Nail art
  • La compétence pour les techniques du fameux french manucure
  • La compétence pour la maîtrise des divers matériels
Le Village de l’Emploi : Pourquoi choisir cette méthode ?
Le village de l’emploi : un endroit privilégié pour trouver un emploi