Quelle formation suivre pour devenir opticien ?

formation opticien

Vous ne voyez plus tout ? Les lettres du journal sont trop petites ? Le panneau de signalisation est flou ? Il est grand temps de porter des (nouvelles) lunettes ou des lentilles de contact. Outre la myopie très répandue, il existe une multitude d’autres défauts visuels que les opticiens peuvent corriger c’est pourquoi il est primordial de consulter un ophtalmologue pour faire contrôler votre vue et vous faire prescrire des lunettes si besoin. Plus d’infos sur formation-dif.net !

Aller chez l’opticien

Les opticiens sont aussi des professionnels de la vue. Ils conseillent leurs clients, choisissent les verres de lunettes adaptés et traitent les verres et les montures. Lunettes de lecture, lunettes pour la vision de loin, verres progressifs, avec ou sans monture, antireflet ou teintés ? Les exigences des clients sont très variées. Chaque aide visuelle est unique. Elle doit répondre aux exigences visuelles individuelles, mais aussi être adaptée à la forme du visage et aux différents goûts des clients. Bien entendu, les opticiens adaptent également les lentilles de contact et familiarisent les porteurs avec leur mise en place et leur entretien. Outre ces aides visuelles connues, l’opticien conseille également sur les lunettes spéciales et les aides visuelles grossissantes, comme les loupes.

Le rôle des opticiens

Ils corrigent les défauts de vision (myopie, hypermétropie, etc.) à l’aide d’aides visuelles (lunettes, lentilles de contact). Ils conseillent les clients dans le choix de lunettes, de lentilles de contact et d’autres aides visuelles (p. ex. loupes). Ils choisissent des verres de lunettes en fonction de l’ordonnance de l’ophtalmologue, des souhaits du client et de l’utilisation prévue.

  • Ils travaillent manuellement (à la main) et mécaniquement les matériaux des montures et des branches de lunettes, tels que le plastique et le métal
  • Ils traitent les verres de lunettes et les montent sur les montures de lunettes
  • Ils adaptent les lunettes des clients afin qu’elles soient bien ajustées et qu’elles aient l’air bonnes
  • Ils réparent les lunettes

Ils expliquent aux clients comment utiliser et traiter les aides visuelles en question. Les opticiens travaillent dans des entreprises artisanales d’optique, c’est généralement là qu’ils sont formés.

Quelles sont les qualités pour devenir opticien ?

Les candidats doivent avoir la fibre commerciale et de l’empathie. Ils doivent être habiles de leurs mains et avoir de bonnes connaissances en mathématiques et en physique pour travailler avec précision et minutie. Les principales qualités sont les suivantes :

  • le contact direct avec les clients et les clientes
  • travailler en grande partie de manière autonome
  • aider les gens à avoir une meilleure qualité de vie

Comment la formation est-elle structurée ?

En principe, aucune formation préalable particulière n’est prescrite pour commencer un apprentissage d’opticien. Cependant, de nombreuses entreprises exigent le baccalauréat professionnel. Un examen intermédiaire a lieu avant la fin de la deuxième année de formation. La formation se termine au bout de trois ans par la réussite de l’examen de compagnon.

Le montant de la rémunération de l’apprentissage varie considérablement selon le secteur économique et le type de contrat, parfois même selon l’entreprise. Le centre de formation des apprentis, c’est-à-dire le CFA, et les écoles se mettent d’accord sur le montant que vous gagnerez pendant et après votre formation. Ils peuvent vous donner des informations précises. Pour savoir quelle organisation patronale ou quel syndicat est compétent pour votre métier d’apprentissage, vous pouvez par exemple vous adresser à votre chambre des métiers, à l’association professionnelle ou encore à l’agence locale pour l’emploi.

Que puis-je faire plus tard de ce métier ?

Une formation professionnelle est le premier pas dans la vie active. Ensuite, on continue, par exemple en devenant maître opticien. L’objectif peut bien sûr aussi être l’indépendance professionnelle. Une chose est sûre : personne n’est obligé de faire toujours le même travail toute sa vie. Au contraire de nos jours, pour avoir de bonnes chances sur le marché du travail ou en tant qu’entrepreneur indépendant, il faut être flexible et suivre régulièrement des formations. Il existe des tas de formations, de cours ou de séminaires pour se spécialiser, par ex.

  • Marketing
  • Conseil et vente
  • Comptabilité
  • Ressources humaines
  • Gestion d’entreprise

Sous certaines conditions, par ex. plusieurs années d’expérience professionnelle, différentes formations continues et complémentaires sont possibles, entre autres :

  • Maître opticien/ne (condition préalable à l’indépendance dans l’artisanat)
  • Brevet de technicien(ne) spécialisé(e) en électrotechnique ou en technique médicale.

Après avoir fréquenté une école secondaire spécialisée, il est également possible d’étudier dans une école supérieure spécialisée pour passer le BTS.

Les métiers de l’informatique : des métiers d’avenir
La certification en orthographe : la garantie de votre réussite